Top
Bandeau #défi1km0déchet

Avez-vous déjà remarqué tous ces déchets autour de nous, sur les trottoirs et au bord des routes ?

Alors que nous sommes confinés et que notre seul moyen de prendre l’air est de sortir marcher 1 heure par jour, nous, ça nous gêne profondément que le plaisir d’aller se promener soit entaché par tous ces détritus partout…

Alors avec mes parents, chez qui je suis confinée, on a décidé de lancer le #défi1km0déchet : 1 km pour tout ramasser ! On vous explique tout ça dans la vidéo et dans l’article ci-dessous…

Le défi 1 km 0 déchet, c’est de ramasser tous les déchets qu’on trouve en 1 heure de temps et dans un rayon d’ 1 km autour de chez soi !

L’objectif, c’est de mettre à profit l’heure de promenade qui nous est autorisée chaque jour pendant le confinement, et de transformer quelque chose qui nous indigne en une action positive et citoyenne. Car si tout le monde nettoie dans un périmètre d’ 1 km autour de chez lui, imaginez le bien que l’on peut faire à la planète, et à nous-mêmes puisque c’est nous qui l’habitons et qui en profitons !

#défi1km0déchet - Ramassage de déchets

Relever le #défi1km0déchet c'est pas trop compliqué ?

Honnêtement, rien de plus facile ! Il faut surtout de la bonne volonté ! 🙂

Si vous voulez relever le défi, je vous ai préparé une petite fiche pratique avec toutes les informations utiles quant au matériel à prévoir et aux quelques précautions à prendre : je vous invite à la télécharger ci-dessous.

Et pour partager avec vous notre retour d’expérience : je m’attendais à ce que ce soit un peu pénible, mais en fait on a pris beaucoup de plaisir à le faire ! On est dehors, on discute avec les gens que l’on croise, plein de gens nous ont encouragés dans notre démarche, on rigole entre nous, et on retire une grande satisfaction à faire du bien à la planète, vraiment. Du coup, on a décidé de relever le #défi1km0déchet chaque semaine !

Le #défi1km0déchet ça sert vraiment à quelque chose ?

Je suis d’accord, ramasser les déchets autour de chez soi c’est une goutte d’eau dans un océan de plastique, on en a pleinement conscience…

Mais premièrement, c’est quand même plus agréable, quand on va se promener autour de chez soi, de ne pas croiser des tonnes de déchets. Quand on sort se promener dans la nature, c’est justement pour voir la nature, pas pour voir tout un tas de déchets et observer leur lente décomposition !

Et puis deuxièmement, ce qui se passe quand on ramasse, c’est qu’on communique sur notre action. On communique auprès des gens qu’on croise quand on le fait, chez qui on peut susciter l’idée de faire pareil. Et puis on communique aussi sur les réseaux sociaux, dans la presse locale, et ça aussi ça fait effet boule de neige. Et les gens qui vont relever le défi 1 km 0 déchet, et bien eux aussi ils vont en parler autour d’eux, et ainsi de suite. Donc au final, ce n’est pas un rayon d’ 1 km qui va être nettoyé, c’est 1 km fois des centaines, voire des milliers, et ça commence à ne plus être une goutte d’eau 🙂

Enfin, ce qui me semble hyper important, c’est que quand on participe à ce type d’opération, on en vient à se demander « mais comment ça se fait que je trouve autant de déchets ? » et on enclenche une réflexion sur sa propre consommation, on en vient à se demander si on ne pourrait pas réduire un peu notre consommation, car finalement le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas ! Et c’est cette réflexion que je trouve intéressante car plus « long-terme » que le simple fait de ramasser les déchets par terre.

#défi1km0déchet - Ramassage de déchets

Partagez votre avis