Top
Illustration article - Israel Palestine - 2 semaines de roadtrip

Ce voyage en Israël-Palestine est indéniablement un voyage qui a marqué ma vie ! Je ne suis pas croyante, et ne ressentais pas spécialement le besoin de « retourner en Terre Sainte » comme c’est le cas pour beaucoup de gens. Une amie s’étant installée à Tel Aviv, j’ai eu envie d’aller lui rendre visite et de découvrir ce pays sur lequel je n’arrivais pas vraiment à me faire d’idée. Alors que j’étais partie sans idée préconçue, ce pays a fait tomber beaucoup d’a priori. De surprises en étonnements, de rencontres en débats, de découvertes en désillusions, ce pays m’a bouleversée.

Chaque ville a son identité propre, si bien qu’on a le sentiment de changer de pays à chaque fois : Tel Aviv la cosmopolite et open-minded, Jérusalem l’ultra religieuse, Acre la musulmane, Safed la juive orthodoxe, Nazareth la chrétienne, sans oublier le Neguev et ses kibboutz, et les territoires palestiniens sous le joug de l’occupation…

Au cours d’un périple de 2 semaines en voiture de location, nous avons découvert ce pays aux multiples facettes, à la situation géopolitique complexe mais qu’il est important de découvrir par soi-même pour se faire sa propre idée. Allez, on embarque ensemble ?

Arrivée tardivement à Tel Aviv, ma première journée se résume à une petite salade et un jus de fruits frais avalés à la terrasse d’un café, et à mon installation chez mon amie Leslie. Nous sortons dîner avec sa sœur dans un petit quartier sympa, et au dodo !

Midrechet Ben Gurion et Mitzpe Ramon dans le Neguev

JOUR #2 : 28/04/2017

Nous prenons la direction du désert du Néguev avec Leslie, et ses amies Joanne et Tiffany : nous déjeunons dans une ferme au milieu de nulle part (des produits à base de lait de chèvre délicieux), puis allons visiter la tombe de Ben Gourion, face aux paysages sublimes de Midrechet Ben Gurion. Nous continuons notre route vers le cratère de Mitzpé Ramon (le plus grand du monde), et faisons un mini-treck à l’intérieur. Puis nous arrivons enfin dans un kibboutz pour la nuit : allumage des bougies pour shabbat, jacuzzi et barbecue !

Massada, Ein Gedi et la Mer Morte

JOUR #3 : 29/04/2017

Nous visitons Massada (palais et fortifications antiques perchés sur un immense bloc de granit), puis faisons un trek dans l’oasis de Ein Gedi. La baignade dans la mer Morte est bien méritée après le rituel de la boue (je vous confirme, on flotte bien !), puis nous admirons le coucher de soleil sur la mer Morte avec les montagnes jordaniennes en fond : juste splendide !

Trek dans le Neguev

JOUR #4 : 30/04/2017

Nous nous lançons dans un trek de 3h (Gvi Paras) un peu compliqué en plein cagnard dans le désert du Néguev (on en a chié mais c’était splendide !). Puis nous nous arrêtons dans le moshav Ein Yahave pour cueillette de tomates délicieuses, pique niquer au bord d’un petit lac d’eau de pluie, siester au bord de la piscine, dîner un vrai festin, et observer les étoiles. J’adore ces moments !

Trek à Nahal Partzim, Yom Haatsmaout à Tel Aviv

JOUR #5 : 01/05/2017

Nous partons de notre moshav dans la matinée, et nous arrêtons sur la route pour un mini-trek dans un canyon dont la roche est tellement friable qu’on dirait de la farine (Nahal Partzim) ! Puis nous pique-niquons dans une réserve naturelle à côté de Jericho (Ein Prat), et prenons la route de Tel Aviv pour célébrer Yom HaAtsmaout, la fête de l’indépendance dans les rues (ambiance festive) !

Yom Haatsmaout à Tel Aviv

JOUR #6 : 02/05/2017

La journée est plus calme aujourd’hui : nous regardons le défilé des avions sur la plage pour célébrer Yomhatsmaout, dégustons un brunch israélien, et passons l’après-midi à la plage… Sur le front de mer, je découvre la communauté juive ultra-orthodoxe des Nanachs, qui improvisent régulièrement des rave-parties dans les rues de Tel-Aviv pour aller à la rencontre de jeunes juifs laïcs et tenter de les convertir ! Ils sautent dans tous les sens sur de la musique techno, c’est totalement improbable !!

Mon amie Amélie arrive en fin de journée, nous nous installons dans notre auberge de jeunesse et dînons en mode branché à Port Said ! Nous dégustons ce qui sera notre coup de cœur culinaire de tout le séjour : gevnat chemenet (une sorte de pot de crème fraiche retourné dans un bain d’huile d’olive mélangée à des pépins de tomate, légèrement relevé, à déguster avec le fameux pain brioché (ce plat n’est pas servi à la carte mais n’hésitez pas à le demander quand même !), sans oublier les patates douces rôties au four… miam !

Césarée, Haifa et Acre

JOUR #7 : 03/05/2017

Nous quittons notre auberge de jeunesse ce matin, direction Césarée (ancienne capitale des Romains en Judée, construite sur la plage). Nous passons l’après midi sur la plage à Haifa, puis allons nous balader dans les rues de Akko (St Jean d’Acre), à dominante arabe. Nous fumons une petite chicha au son de l’appel à la prière, puis retournons sur Haifa pour une balade nocturne et un délicieux dîner au Fattoush.

Acre, Lohamei Haghetaot, Rosh Hanikra, Safed

JOUR #8 : 04/05/2017

Après un bon petit déjeuner, nous visitons de Akko (St Jean d’Acre) : la citadelle et son tunnel, le hammam turc, la mosquée… Gros coup de cœur pour cette ville ! Puis nous prenons la direction de Lohamei Haghetaot (musée relatant l’histoire du peuple juif), faisons halte à Rosh HaNikra (grottes), dégustons de délicieux falafels dans un bled paumé (le gérant nous demande ce qu’on fait là, surpris de voir des touristes). Puis nous nous lançons dans un trek d’une heure dans les montagnes jusqu’à apercevoir les ruines du château de Montfort (notre route croise celle d’un berger et de ses chèvres) ! Nous arrivons enfin à Safed où nous mangeons « la meilleure pizza d’Israël » (titre un peu surestimé selon nous). A chaque changement de ville nous avons l’impression de changer de pays, c’est impressionnant !

Safed et Nazareth

JOUR #9 : 05/05/2017

Ce matin, nous nous baladons dans les rues de Safed, et visitons plusieurs synagogues et le vieux cimetière juif. L’ambiance est particulière et un peu pesante car la ville compte beaucoup de religieux pas très ouverts à la discussion (les hommes se cachent les yeux quand ils nous croisent pour ne pas nous regarder, alors que nous sommes pourtant très couvertes)… Malgré tout la ville est très mignonne !

Puis nous redescendons vers le lac de Tibériade (ou mer de Galilée) : les paysages sont très jolis, assez sauvages, et une baignade s’avère salvatrice !

Nous arrivons en début de soirée à Nazareth, ville de naissance de Jésus, à majorité arabe (dont 35% de chrétiens). Nous faisons une petite balade nocturne et dégustons un délicieux repas typique (fromage de chèvre poêlé aux petits légumes et épices, et champignons fourrés aux patates douces et amandes). Autre ville, autre ambiance !

Nazareth et Beit Shean

JOUR #10 : 06/05/2017

Après un petit déjeuner israélien gargantuesque (et la rencontre de Tatiana, moscovite adorant parler français), nous visitons Nazareth (la basilique, les souks et les ruelles de la vieille ville). Dans le souk, une négociation improbable se finit en fou-rire avec un vendeur, puis nous rencontrons Simon, 87 ans, Arabe Israélien catholique Grec orthodoxe qui nous raconte sa jeunesse, sa passion pour le backgammon, et l’histoire de Nazareth. Gros coup de cœur pour cette ville et ses habitants !

Puis nous faisons route vers Beit She’An, site archéologique de 15 ha datant de 5000-6000 ans !

Et enfin nous rentrons à Tel Aviv pour une petite balade sur la plage, pour profiter des derniers rayons de soleil de la journée, et pour une soirée entre filles !

Tel Aviv-Yaffo

JOUR #11 : 07/05/2017

Après avoir rendu la voiture, nous prenons la direction de Yaffo (la vieille ville de Tel Aviv) en bus. Nous nous baladons sur le port, visitons la vieille ville, faisons quelques achats au shouk Apishpishim.

Puis nous avons flâné dans le quartier américain/allemand, super fleuri et mignon. Nous sommes passées par le quartier de Neve Tzedek (beaucoup de Français y vivent, c’est mignon et très bobo). Nous avons mangé une glace chez Anita, où une bagarre a débuté. Nous nous sommes interposées avant que la police arrive (en 2-3 minutes, hyper réactive et plus dans la médiation que chez nous) !

Puis nous avons remonté un long marché avec plein d’odeurs et de couleurs. Enfin nous nous sommes baladées dans le quartier de Kerem et nous avons mangé dans un des plus vieux (1937) et bons restos de houmous de la ville (ils ne font que du houmous, agrémenté de plein de façons) : délicieux !!

Puis nous avons passé l’après-midi à la plage (notre dernier moment de soleil avant la ville sainte), nous avons admiré le coucher de soleil et dîné à base de shakshukia (une tuerie) ! Tel Aviv nous a montré tellement de facettes différentes ! Ce pays est envoûtant…

Jérusalem

JOUR #12 : 08/05/2017

Nous partons de Tel Aviv ce matin : nous empruntons un shirout (lignes de minibus fixes qu’on hèle comme un taxi) jusqu’à Jérusalem. Nous nous installons dans notre joli appartement puis direction le cœur de la ville sainte. Nous nous promenons dans le quartier de Yemin Moshe, le 1er quartier construit en dehors des remparts, aujourd’hui très privilégié, agréable et fleuri.

Puis nous sommes entrées dans la vieille ville par la porte de Jaffa, avons mangé sur les toits de Jérusalem devant une vue magnifique (même si le resto était un peu touristique à notre goût). Ensuite, nous avons visité la cathédrale arménienne St James, avec ses 350 lampes en argent et sa faïence bleue. Nous avons eu la chance d’assister à une cérémonie avec les moines, qui portent le capuchon noir symbole du mont Ararat.

Nous avons continué dans le quartier arménien jusqu’à la place Hourva, puis jusqu’au mur des lamentations. Nous avons glissé nos vœux dans un des rares interstices encore libres. De retour dans les ruelles et les souks (nous avons failli marier Amélie), nous avons marché jusqu’au couvent orthodoxe éthiopien, où les prêtres priaient en chantant. Beaucoup d’émotions dans cette vieille ville, parfois envoûtantes, parfois porteuses, parfois dérangeantes devant tant de religiosité. C’est sûr, cette ville ne peut pas laisser indifférent ! Nous avons hâte d’en découvrir plus demain !

Jérusalem

JOUR #13 : 09/05/2017

Ce matin, nous avons visité le Jardin du tombeau (les protestants considèrent que c’est la vraie tombe du Christ), puis l’église de toutes-les-nations baignée dans les reflets mauves des mosaïques et des vitraux. Nous avons fait une petite grimpette sur le mont des oliviers et avons admiré le superbe panorama sur la vieille ville.

En redescendant, l’ambiance était mystique dans le cimetière musulman avec l’appel à la prière en fond sonore. Puis, via la Via Dolorosa (route empruntée par Jésus de sa condamnation à la mise au Tombeau), nous avons pris la direction l’esplanade des mosquées (Haram el-Sharif), lieu de toutes les passions et convoitises. Nous avons admiré le majestueux Dôme du rocher (mosquée toute de bleu vêtue, avec son dôme doré). Puis une pause chicha s’est imposée dans les souks, porte du Lion : nous avons rencontré Majid, guide arabe avec qui nous discutons pendant une bonne demi-heure, qui réclame des questions car il adore partager ses connaissances et sa passion pour ce pays. Les gens ici sont vraiment adorables et proposent leur aide même quand on n’est pas perdus !

Après notre pause chicha, nous allons visiter l’église du Saint-Sépulcre. Un peu trop d’adoration sur le tombeau du Christ à notre goût, mais le lieu est splendide ! Nous faisons un détour par le quartier de Muristan et retournons à l’appartement. Ce soir, nous dînons dans un resto à l’ambiance festive, un régal pour les papilles, puis faisons un tour sur le marché Mahane Yehuda pour acheter de quoi faire le petit déjeuner demain.

Bethléem, Edna, Hebron en Cisjordanie

JOUR #14 : 10/05/2017

Dernier carnet de voyage rédigé une boule au ventre. Parce que c’est le dernier. Et surtout parce que nous avons passé toute la journée dans les territoires palestiniens (Bethléem, Edna, Hebron), et que ça nous a bien retournées. Nous avons vécu avec notre guide franco-palestinien Sabri ce que tous les Palestiniens vivent quotidiennement : les délits de faciès aux check-points, les interdictions d’accéder à certaines zones, 10 km de voiture en 1h car les routes sont barrées, la brutalité de ce mur (im)posé au nez des maisons palestiniennes, leur coupant toute vue, les villes et les mosquées coupées en 2, les villes fantômes car « vidées » par les colons, les camps de réfugiés, les gamins de 20 ans qui n’ont connu que la violence et la racontent comme si elle était « normale »…

Et à côté de ça, nous avons constaté plein d’initiatives (une association de brodeuses adorables dans le village d’Edna, un ancien pressoir à sésame rénové et transformé en restaurant par des jeunes…), des gens accueillants et plein d’espoir (nous ne comptons pas les rencontres spontanées, les témoignages, les rires partagés). Cette journée a indéniablement marqué notre voyage et notre vision de la situation géopolitique en terre d’Israël.

Vous voulez vous laisser guider pour votre prochain voyage en Israël-Palestine ?

Je suis Travel Planner, experte entre autres d’Israël-Palestine après y avoir voyagé plusieurs fois ! J’ai également été conseillère spécialiste de cette destination dans une grande agence de voyage française, Voyageurs du Monde.

Et si vous avez déjà un projet de voyage en Israël-Palestine et que vous souhaitez vous laisser guider pour vivre des expériences authentiques et hors sentiers battus, et profiter de toutes mes bonnes adresses et mes contacts sur place, alors parlons ensemble de votre projet !

Leslie travel planner

Partagez votre avis