Top
Illustration article Affiner son sujet

Dans mon dernier article, je vous expliquai en quoi consiste la recherche documentaire, et comment la mener à bien. C’est cette phase de recherche documentaire qui m’a amenée à affiner ma problématique et à dégager l’angle précis de mon documentaire, que je vous dévoile enfin…

L’objectif de cette phase documentaire est donc de mieux comprendre le sujet dans son ensemble, et de dégager plusieurs axes. Pour rappel, mon sujet est le rapport au corps de la femme et à la sexualité au Maroc. Lors de cette recherche documentaire, j’ai identifié 12 sous-thématiques liées à ce sujet : la nudité, le culte de la virginité, la sexualité hors mariage, la grossesse hors mariage et l’avortement, l’homosexualité, la sexualité dans le mariage, la prostitution… Bref, je me suis retrouvée avec suffisamment de matière pour réaliser une série documentaire en 12 épisodes, que je me voyais déjà vendre à Netflix !

Liste des sujets de ma série documentaire

C’est là qu’Isabelle, ma coach réalisatrice et productrice, m’a un peu calmée, à juste titre : « Réaliser une série documentaire, c’est un énorme projet, un boulot de plusieurs années. C’est la première fois que tu fais de la réalisation documentaire, tu ne sais même pas encore de façon sûre que c’est quelque chose qui va te plaire, donc commence par un film déjà, et tu verras ensuite si tu as envie de te lancer dans un projet de plus grande envergure. Ensuite, ce milieu est très fermé : trouver des financements quand on est novice est extrêmement difficile, il faut se faire un nom. Si on arrive à en trouver pour un film, ce sera déjà un exploit en soi. Et tu seras très déçue si tu bosses sur un projet de série pendant des années et qu’au final tu ne peux pas le réaliser faute de financements. J’admire ton ambition, et je l’encourage, mais conserve un principe de réalité. » Sur le coup, j’étais hyper déçue, et je ne voulais laisser personne me décourager dans cette entreprise. Mais en y réfléchissant un peu, je pense qu’elle a raison : réaliser un film documentaire est déjà un énorme challenge à relever, ça ne sert à rien de rendre les choses encore plus compliquées, d’autant qu’en effet je ne sais pas encore si cette aventure me plaira au point d’en faire l’aventure des 5 ou 10 prochaines années !

 

Avec Isabelle nous avons donc rebalayé les différents sujets pour n’en garder qu’un. Et celui qui nous a le plus parlé spontanément à toutes les deux, c’est celui du culte de la virginité. Tout d’abord, ce sujet touche la jeune génération, qui est en plein dans ces questionnements, et qui est la génération la plus à même de remettre en question et de faire évoluer certaines normes sociales. C’est donc à elle que je souhaite m’adresser avec ce film documentaire, et pour le faire, quoi de mieux que de choisir un sujet qui les touche directement ? Ensuite, c’est un sujet qui permet d’aborder plusieurs autres sujets : le culte de la virginité est une problématique centrale au Maroc, une norme sociale et religieuse qui porte la société et sous-tend toutes les autres problématiques liées à la sexualité et à la place des femmes. Il comporte aussi une dimension philosophique, liée à la notion de pureté, que je trouve passionnante ! Et enfin, la virginité est une norme sociale et religieuse, mais pas légale. Cela signifie qu’il s’agit d’un sujet tabou, mais pas pénalisable. Et même si je devrai rester discrète pendant mes recherches sur le terrain et le tournage, a priori je ne risque pas d’amende ou de peine d’emprisonnement pour aborder le sujet, contrairement à la majorité des autres sujets identifiés !

Maroc - Couple de jeunes amoureux

Le culte de la virginité est donc le sujet que j’ai décidé de traiter dans mon documentaire, et je poursuis ma recherche documentaire dans ce sens. Dites-moi en commentaire ce que vous pensez de mon sujet, et quelles sont vos propres réflexions sur cette question, y compris en France d’ailleurs ! 😉

Partagez votre avis