Top
Illustration article - Tatouages berbères

Le Maroc est sans conteste une terre berbère. Lors de votre séjour dans ce beau pays, au détour d’un village de l’Atlas ou d’une promenade au souk aux portes du désert, vous rencontrerez peut-être des femmes, souvent âgées, dont le visage, les mains ou les pieds sont tatoués.

 

Les femmes berbères sont connues pour porter une grande attention à leur apparence : les vêtements traditionnels sont toujours très colorés et agrémentés de bijoux en or et pierres précieuses. Les tatouages berbères complètent ces parures : de nombreux symboles géométriques viennent orner les parties dénudées de leur corps. Partons à la découverte de ces tatouages berbères : leur histoire, les croyances et rituels qui y sont liés, et la signification des différents symboles.

Femme amazigh tatouée
Tatouage berbère - Bras tatoués

Le tatouage (« ticṛaḍ » en berbère) est un rite très ancien de la culture amazigh. On trouve des traces de cette tradition dans l’Antiquité, c’est-à-dire avant l’islamisation du Maroc. Depuis, il a été le symbole de la revendication de l’identité berbère dans un Maroc islamisé, mais dans les années 1950, cette tradition a arrêté d’être transmise, en l’espace d’une génération, au profit d’un mode de vie plus moderne. L’islam a aussi contribué à sa disparition, car le tatouage y est vu comme une profanation du corps, création divine. La pression sociale freine alors l’intégration du peuple berbère dans les villes, qui se voit contraint d’abandonner certaines traditions. Aujourd’hui, seules certaines femmes âgées, dans les villages reculés, sont encore parées de ces symboles sur leur peau, comme les dernières témoins de cette pratique ancestrale.

Femme berbère tatouée

Comment sont faits les tatouages berbères ?

Traditionnellement, les tatouages berbères sont faits avec des encres à base de charbon, de plantes ou de minéraux, qui sont insérées sous la peau à l’aide d’un objet pointu (aiguille, couteau, plume ou os taillé). Il existe deux techniques différentes : soit on entaille la peau avec le motif voulu, puis on applique l’encre sur la partie entaillée, soit on trace le motif à l’encre puis on pique avec une aiguille en suivant les lignes du motif (ce qui se rapproche plus des techniques de tatouage modernes). Dans tous les cas, je pense qu’on peut conclure que les femmes berbères incarnent bien l’expression « il faut souffrir pour être belle » !

Quelle est la symbolique des tatouages berbères ?

Pourquoi les femmes berbères se tatouaient-elles le visage et le corps ? Il y a plusieurs raisons à cela. La première, comme on l’expliquait plus haut, est d’ordre purement esthétique. Les tatouages, à la manière des bijoux, venaient embellir le corps des femmes. D’ailleurs, les femmes se tatouaient le corps entier, et pas que les parties visibles : visage, abdomen, fesses, dos, cuisses, vulve et jambes.

Tatouage berbère - Corps tatoué

Ces tatouages sont aussi une façon de montrer son appartenance à une tribu, à un village, à une famille, puisque chaque tribu avait ses propres symboles. Par le tatouage, on affiche également son statut social (célibataire, mariée, divorcée ou veuve). Par exemple, une femme qui devenait veuve pouvait se tatouer le menton, le cou et les joues jusqu’aux oreilles, symbolisant la barbe du défunt mari. De la même manière, lors des invasions arabes du 7ème siècle, les femmes berbères dont les maris étaient faits prisonniers se tatouaient les poignets et les chevilles pour représenter la captivité de leurs époux.

Tatouages berbères barbe
Tatouage berbère dans le cou

Dans la coutume berbère, le tatouage a des pouvoirs magiques, et il est capable de soigner les maux, aussi bien physiques que psychologiques. Il aurait des vertus médicinales, et protègerait du mauvais sort. « Quand le sang a coulé, malheur est passé », disait-on. Le tatouage est donc un rituel thérapeutique pour les peuples berbères, et certains motifs permettaient de lier l’Homme et les esprits. Certains symboles représentaient également des valeurs que l’on affichait sur sa peau comme une sorte de talisman : force, sagesse, prospérité, fertilité…

Quelle est la signification des différents symboles berbères ?

Losanges, carrés, triangles, étoiles, points, croissants de lune… chaque motif a une signification, et l’ensemble raconte une histoire, l’histoire de chaque femme, des événements marquants de sa vie. Certains symboles, qui reviennent souvent, ont une signification connue, mais beaucoup ne sont connus que des femmes qui les portent, faisant du corps de ces femmes un véritable jardin secret.

 

Quelques exemples de symboles décryptés :

Tatouage berbère - Symbole + et trait

Le signe + symbolise l’étoile dont la lumière guide l’Homme dans la nuit, il symbolise la recherche de justice et de vérité. Le trait vertical, lui représente Dieu et la Création, le lien vertical entre Dieu dans les cieux et l’Humanité ici-bas.

Tatouage berbère - Symbole oeil de perdrix

L’œil de perdrix est un petit losange avec les extrémités renflées ou portant une petite croix. Il représente la perdrix, symbole de la beauté et de l’agilité.

Tatouage berbère - Symbole croissant de lune

Le croissant de Lune est symbole du cycle de la vie, de ce qui naît, évolue, et meurt. Et si une étoile est ajoutée dans la courbure du croissant de Lune, ce symbole signifie alors l’Islam et la dévotion de la personne à cette religion.

 

Le signe carré représente la maison, il est tatoué sur celles pour qui la famille est plus importante qu’elles-mêmes. Ce tatouage est censé maintenir l’harmonie du foyer.

 

Deux traits verticaux l’un à coté de l’autre, de la même taille, représentent la dualité entre le bien et le mal qui sommeille en chacun.

 

Et il existe des centaines d’autres symboles, que l’on retrouve également sur les tapis berbères, les costumes traditionnels et les bijoux et talismans.

Symboles berbères
Symboles berbères

Le retour du tatouage berbère, nouvelle tendance

Les tatouages berbères ont à nouveau la cote chez les jeunes, tant au Maroc qu’en Occident. Alors bien sûr, peu de gens franchissent le pas d’un tatouage sur le visage, comme leurs ancêtres berbères, mais les motifs amazigh se déclinent sur les poignets, chevilles et autres omoplates. Le tatouage, toujours très contesté dans les sociétés musulmanes, est alors un moyen pour les nouvelles générations de recréer un lien avec leurs origines, et de continuer à faire vivre cette tradition ancestrale.

Tatouage berbère new generation cheville
Tatouage berbère new generation nuque

Par ailleurs, d’autres techniques comme le tatouage au henné (non permanent) permettent de rendre compatibles les préceptes religieux de l’islam et les traditions berbères. Peut-être vous laisserez-vous tenter vous aussi ?

Tatouage henné berbère
Tatouage henné amazigh

Vous voulez partir à la rencontre des peuples berbères marocains ?

Je suis Travel Planner, experte entre autres du Maroc après y avoir habité plusieurs années (et y avoir emménagé pour de bon en 2022), y avoir voyagé des dizaines de fois et avoir exploré le pays de fond en comble ! J’ai même été responsable de cette destination dans une grande agence de voyage française. Je peux vous aider à organiser votre voyage sur place !

Et si vous avez déjà un projet de voyage au Maroc et que vous souhaitez vous laisser guider pour vivre des expériences authentiques et hors sentiers battus, et profiter de toutes mes bonnes adresses et mes contacts sur place, alors parlons ensemble de votre projet !

Leslie travel planner

Partagez votre avis